Nutrition

 

Ceux et celles qui travaillent dans le secteur de la santé ont sans doute l’impression que le monde entier souffre du syndrome du côlon irritable.

Sans compter tous les autres maux du système gastro-intestinal… parlez-en aux personnes qui vont à la selle deux fois par année (ouille!) ou à celles se demandent si elles n’auraient pas des gènes de lapin, à voir la taille et la forme de leurs rejets organiques.

 

 

 

 

 

 

Problèmes courants

– Reflux acide
– Indigestion acide
– Flatulences (gaz) plutôt incommodant et souvent embarrassant
– Ballonnements  vous partez le matin le ventre plat et rentrez le soir comme si vous étiez enceinte de six mois
– Constipation

La diarrhée, qui n’a rien de rigolo non plus, est souvent liée à un problème de constipation de longue date. C’est donc plutôt de ce côté qu’il faut agir, pour traiter la congestion et l’irritation à l’origine de la diarrhée.

LA question : POURQUOI?

Dans la plupart des cas : parce que notre organisme mobilise toutes ses ressources pour nous faire bouger. Nous ne prenons pas le temps qu’il faut pour manger; nous sommes toujours à la course et notre système digestif ne fonctionne jamais à pleine capacité.

Faut-il s’en étonner, le stress est presque inévitablement impliqué dans la plupart des troubles digestifs. Ce qu’on ne réalise pas toujours, c’est que lorsqu’on carbure à l’adrénaline, notre système digestif ferme boutique.

Vous paniquez, ou vous mangez, mais pas les deux à la fois : c’est ainsi que votre organisme voit les choses. Vivre dans un perpétuel état de stress, alors que vous jonglez avec d’innombrables tâches ou que vous pédalez d’une échéance à l’autre, met votre digestion à rude épreuve. Les principales canalisations deviennent alors inopérantes, ce qui handicape sérieusement tout le système!

Un intestin paresseux contribute grandement à la plupart des catastrophes d’ordre digestif, y compris les flatulences et les ballonnements. Si vous prenez deux ou trois repas par jour, vous devriez avoir au moins une selle par jour, de préférence deux. Sinon, il risque d’y avoir du grabuge : les matières fécales accumulées pourriront et fermenteront, mettant ainsi la table à la prolifération de bactéries indésirables. Une fois bien installées, celles-ci mettront K.-O. les bonnes bactéries qui permettent à l’appareil digestif de bien faire son boulot.

 

 

Ne pas avoir le temps !?!

Je n’oublierai jamais ce collègue qui m’avait déclaré un jour « ne pas avoir le temps » d’aller aux toilettes deux fois par jour. De grâce, si votre agenda est trop chargé pour vous permettre de visiter le petit coin deux fois par jour, l’heure est grave; il faut faire quelque chose, et vite! Quelqu’un de plus sage et de plus diplomate que moi a déjà fait la constatation suivante : les piles de magazines qu’on retrouve dans la salle de bains canadienne moyenne en disent long sur l’état désastreux des intestins canadiens moyens. Une selle devrait prendre moins de temps qu’il ne vous en faut pour parcourir une seule page de vos bandes dessinées préférées!

Aux grands maux les bons remèdes pour une digestion optimale

 
Plusieurs petits gestes bien simples sont à votre portée pour prévenir les défaillances de votre plomberie intérieure.

  • Commencez donc par vous asseoir pour manger, et ce, toutes les fois que vous mangez…
  • Mastiquez bien vos aliments – cela ne coûte rien et en prime, cela a des effets spectaculaires pour la plupart des problèmes digestifs. Mâchez chaque bouchée au moins 20 fois; vous n’en reviendrez pas de la différence!
  • Dégagez bien vos épaules vers l’arrière – au lieu de vous affaisser et de comprimer votre estomac et vos poumons. L’estomac, situé sous la cage thoracique, aura ainsi suffisamment d’espace pour entamer le processus digestif.
  • Ne buvez pas en mangeant, car l’absorption de grandes quantités de liquides en même temps que la nourriture dilue les sucs digestifs et nuit à la digestion de manière générale.
  • Et, par-dessus tout, allez à la selle!

 

 

Voici des remèdes de prédilection pour assurer une digestion optimale.

  • Complex Digestion Boldocynara contre les reflux et indigestions acides, les brûlures d’estomac, les éructations, les nausées et les indigestions. C’est le produit par excellence pour ceux qui éprouvent des difficultés à modifier leurs habitudes de vie.
  • Essayez Molkosan – une boisson à base de petit-lait lactofermenté, source d’acide lactique L+, qui contribue à l’équilibre du pH intestinal. Le maintien d’un pH optimal dans le tube digestif favorisera la croissance des bactéries utiles à la bonne digestion des aliments.

Nettoyage interne?

Pourquoi ne pas essayer le programme de purification de 15 jours A.Vogel pour donner à votre corps un petit coup de pouce supplémentaire?  Ce plan fournit une foule de conseils simples et faciles à suivre, ainsi que des idées de recettes et des exercices pour purifier et revigorer votre corps en seulement 15 jours.